La salutation au soleil

La salutation au soleil – « surya namaskar »

(surya = soleil – namaskar = révérence, salut, respect)
Au regard des yoga sutra de Patanjali –
plus précisément sous l’angle du Kriyā-yoga de Patanjali
aphorisme II.1

Tapaḥ – svādhyāya – iśvara-praṇidhānāni kriyā-yogaḥ

Patanjali nous informe que dans cette époque et pour toutes personnes engagées dans la vie active, le kriyā-yoga est le mieux adapté, s’il est pratiqué dans le respect de qui nous sommes aujourd’hui.

  1. Une discipline, une ascèse purificatrice
  2. La connaisse de soi
  3. L’humilité

Mais à quoi nous invite-t-il ?

  1. A la pratique d’une discipline de vie : purifier, éliminer les impuretés pour tendre vers une santé physique et psychique parfaite.
Comment ? par une pratique qui vise à :
  • Éliminer les tensions
  • À nettoyer les corps
  • À apaiser le mental
  • À se vivre dans l’instant, dans un souffle unique corps, mental, âme.
La purification du corps, c’est aussi un équilibre alimentaire :
  • Manger sainement, sereinement.
  • Prendre soin de ses cellules par une alimentation équilibrée,
  • Nourrir son terrain en respectant l’équilibre des gunas, une alimentation légère à digérer (sattva), pas trop excitante (rajas), ni trop lourde (tamas).
  1. A la réflexion sur soi, pratiquer en conscience :
  • En connaissance de son schéma corporel
  • Avoir une bonne connaissance de ses limites physiques, énergétiques et mentales et si elle sont méconnues, se donner la possibilité de les rencontrer
  • Par l’étude de la philosophie et le chant des mantras (issus des textes sacrés)
  • Par un accompagnement personnel avec un mentor, un guide, une personne qui nous permettra d’évoluer sur le chemin de la libération.
  1. A s’abandonner à ce qui est, sans recherche de résultat défini, dans la foi, la confiance en notre divinité intérieure.

Pratiquer la salutation au soleil, pourquoi ?

Parce qu’elle est un processus complet pour vivre le kriyā-yoga

Travail corporel : la salutation au soleil favorise la souplesse, l’endurance, l’élimination, elle chauffe les muscles et les articulations pour un travail plus profond dans les postures qui suivront

Elle favorise la tonicité et la résistance musculaire

Par la symétrie des mouvements, elle permet d’équilibrer les pôles droit et gauche

Elle assouplit et tonifie la colonne vertébrale, elle ouvre la cage thoracique, elle stimule les pieds

Tous les organes internes bénéficient de l’oxygénation accrue, principalement les poumons, le cœur, les reins et les intestins

Exercice respiratoire : elle tonifie la respiration, elle invite à l’exploration de prāna dans les inspirations et les expirations, elle peut se pratiquer sur un rythme plus ou moins rapide selon le niveau du pratiquant, et l’intention posée dans la pratique

La pratique sur une respiration régulière (en carré ou sur un temps d’inspiration et d’expiration de même distance) active les poumons et le système cardio vasculaire

Elle peut se pratiquer avec les rétentions à poumons vides et/ou à poumons pleins

Les poumons sont ventilés et leur amplitude respiratoire s’accroît

Le cœur se muscle et gagne en résistance et en tonicité

L’élimination des toxines s’opère par le souffle et la transpiration

Une offrande, une prière : tel un mantra que l’on répète, l’enchaînement des postures est comme un collier de perles qui s’enchaînent l’une après l’autre et l’une à l’autre, avec un effet spécifique sur la dimension holistique de le l’Être.

En fonction du bhavana posé (visualiser le soleil) en face de soi, symbole de vie, d’énergie, de lumière, …

Elle peut se pratiquer avec ou sans les bijas (6), avec ou sans les mantras (12) qui honorent notre Dieu « Surya ».

Elle est une méthode complète : elle est une des 112 techniques de réalisation.

Ses bénéfices sont multiples et différents en fonction de chacun-e

Elle éveille les chakras et la Kundalini (énergie supérieure) pour nous projeter vers des niveaux plus élevés du yoga.

Elle favorise la santé physique, mentale et respiratoire, le tout au service de la concentration et la méditation

Elle assure le lien entre le corps et le mental « ce qui permet de rester ancré », de progresser et d’évoluer sur une base solide et concrète.

Laisser un commentaire

Retour haut de page